AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Alekseï Tchakov

| Sam 27 Mai - 20:10

Aleksei Tchakov


Nom complet : Alekseï Tchakov
Âge : 28 ans
Quartier : Sud
Métier : Calligraphe
Origines : Russo-japonais
Crédit avatar : Gunnmgally

Personnage

Aspect physique : Depuis ton plus jeune âge,tes cheveux de jais m’ont toujours semblé avoir leur propre volonté, ondulants selon leurs envies et t’obligeant  à les nouer quand tu souhaitais les dompter. Ta peau visible typée m’a toujours paru lisse et douce comme si le temps et l’environnement ne l’influençait pas et ne l’influencerai jamais. Ton regard mordoré,  calme, presque stoïque, semblant sonder l’âme des gens à la recherche d’une vérité inavouable. Je l’ai tout de suite compris. Jamais ne serait-ce que par ton corps tu ne laisseras les gens indifférent. Grand et élancé, ta musculature bien présente se fait pourtant discrète, la majorité du temps enveloppé par des yutaka. Pourtant en regardant plus loin, sur ce corps qui est le tiens depuis une vingtaine d’année, on y trouve, gravé comme sur de la pierre, une balafre s’étendant de part et d’autre dans le bas de ton dos. Cette dernière n’étant pas seule, on peut, en y regardant avec une attention toute particulière, retrouver des traces lointaines en tout point semblables à cette première. Tes mains, longues et élégantes m’ont toujours fascinées, bien qu’abîmées par le travail manuel que tu as pu accomplir. Point de tatouage, l’encre s’étale, s’étend déjà sur tes mains et avants-bras fréquemment sans que tu ne fasses rien pour l’en empêcher.

Description psychologique : C’est pourtant simple, trop simple, de comprendre le fonctionnement de l’être humain.  Savoir capter le moindre geste, l’observer et l’interpréter. Mais loin de moi l’envie de trop me mêler dans la masse noire et difforme de la société humaine. Elle agit comme un engrenage et vous dévore avant que vous ne l’ayez vu venir. La beauté ainsi que l’art me nourrissent, j’en redemande toujours. Étant pré-disposé à l’ennuie, les choses se fanent vites, trop vite. Les autres ne comprennent pas forcément ou tout du moins ne cherchent pas à comprendre mon attirance pour la beauté physique et le renouveau, m’apostrophant de volage, coureur de jupon, égoïste, cruel et de tant d’autres noms d’oiseaux. N’est-il pas normal de vouloir profiter pleinement de la beauté à son paroxysme ? Peut-être ai-je tord, peut-être pas. D’une façon générale, personne ne cherche à savoir si elle à tord mais plutôt à prouver qu’elle a raison. Allez savoir pourquoi, je n’échappe pas à cette règle. Certaines personnes sont décrites comme étant des livres ouvert, j’aurais tendance à avancer que je ne fait pas vraiment parti de cette catégorie, préférant laisser les autres voir ce qu’ils veulent voir sur mon visage. Un esprit bouillant dans un corps de glace comme elle avait l’habitude de dire.

Histoire

Toutes les histoires ne sont pas simples. Elles ne sont généralement pas complexes non plus. Il s’agit d’abord et surtout d’un entrelacs de mots, d’images, de sons et de souvenir propres et unique à chaque être vivants. La tienne fut à la fois des plus simples mais aussi des plus complexes. Tout débuta par une naissance, ta naissance. Dès ton plus jeune âge, on te pensait autiste, parlant peu, montrant un mépris certain pour les enfants de ton âge ou plus jeune. Tu jouais seul, souvent, toujours. Les petites voitures et autres babioles ne t’intéressaient que quelques instant puis tu te rabattais sur des puzzles et autres casses-têtes. Nos parents ne savaient pas quoi faire, leur fils, leur premier enfant leur semblait pourtant normal, ce, contre l’avis de la majorité. Ils m’ont toujours dit que mon arrivé t’avait changé, métamorphosé. Du haut de tes sept ans tu as choisis mon prénom, celui que tu te refuses de prononcer aujourd’hui. Tu devenais doux, à l’écoute, tu essayais de comprendre les autres, « un vrai pot de colle » me racontaient-ils souvent. Je pense que c’est vrai, d’aussi loin que je me souvienne tu étais là avec moi, inséparable. C’était normal, tu étais mon âme sœur, celui qui serait toujours là pour moi, j’étais Peter Pan et tu étais mon ombre. Déménagement sur déménagement, peu nous importait de laisser des amis derrière. Amis, confidents, frère et sœur. Peu importait les déplacements incessants tant que l’autre était là. Pourtant, tout cela prit fin trop vite, beaucoup trop vite. La veille de mes 18 ans. Tu voulais me faire une surprise, comme chaque année d’ailleurs. Nous venions de revenir au Japon. Notre terre natale à tout deux. Après la Russie le changement de climat était rude, c’était l’été. Il faisait si chaud, mais tu t’en fichais, il fallait que tu me montre quelque chose. C’est donc avec entrain et une excitation grandissante que nous courrions. Je me rappelle, l’odeur iodée dans le vent qui cherchait à arracher les cheveux de ma tête, le soleil de plomb qui tapait sur l’asphalte et sur nos peaux luisantes. Je me souviens le bruit des vagues au loin. Je me souviens de cette voiture, de ce virage. Je me souviens de ton regard à ce moment précis. Elle roulait vite, trop vite, le virage était trop rude. Le temps sembla s’arrêter. Le temps pour moi de comprendre que j’étais dans sa trajectoire. Mon dernier souvenir fut ton visage, alarmé, effrayé et ton corps fondant sur le mien  comme si ta vie en dépendait. J’étais loin de m’imaginer que tu te transformerai autant après ma mort. C’est ainsi que du haut de tes vingt-quatre ans, tu en vînt à maudire mon prénom et que tu héritas de ces cicatrices qui te font horreur.

Et derrière l'écran

Pseudonyme : Chloé
Comment as-tu connu Mayaku ?Yumi mon amour m’a montré la voix.
Le forum te plaît ? Oui beaucoup, j’ai suivi de près sa réouverture.
Tu veux nous parler d'autre chose ? Pas vraiment, j’attends de voir.
| Jeu 1 Juin - 10:04

Yumi Shinogaï

Je te souhaite la bienvenue sur Mayaku Cho! En espérant que ton personnage s'épanouisse entre nos murs ! Bon je n'ai pas spécialement de choses à redire je t'ai déjà tout dit. Je te valide mais ne te donne pas ta couleur pour l'instant, my bas j'ai pas encore pu faire tes avatars...
J'en prends l'entière responsabilité et je vais t'aider à te diriger vers les autres fiches à faire et bientôt tu pourras définitivement commencer à rp. <3
| Jeu 1 Juin - 19:17

Morgan Marshall

Bienvenue Aleksei !

Je suis contente de t'accueillir au sein de Mayaku ! Je te souhaite d'écrire de belles aventures et de t'y amuser. Yumi est à ton entière disposition pour tes questions, mais je sache que je le suis aussi — surtout niveau technique, remplir ton profil grâce au rouage notamment. N'hésite pas à venir nous rejoindre sur notre discord pour parler avec nous.

Au plaisir de te lire !



sick
| Sam 3 Juin - 15:41

Yumi Shinogaï

Bon voilà, tout est bon ! Je suis là si tu as des questions, tu le sais, blabla.

Il est temps pour toi de remplir ta fiche de relation, de faire ton téléphone ainsi que ta boîte aux lettres.



Ͽ naugh

ty

|

Contenu sponsorisé