AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 "Mind is just software. It can be hacked, copied, destroyed" - Kaylee Fuyuko Winningham

| Jeu 2 Aoû - 1:56

Kaylee Winningham


       

     

KAYLEE FUYUKO WINNINGHAM

“Life is like a huge game. Some people win, other lose.
Me ? I'm a filthy cheater.

       
 
Quartier
OUEST

“id
en
tité

Surnom : 88
âge : 28
genre : Femme
orientation : Techniquement, pansexuelle. Dans les fais, inintéressée.
métier : Pirate informatique
origines : Américano-Japonaises



Une teigne. Un monstre de mépris et de dégoût que même une mère ne pouvais pas aimer. Une horreur à vivre, un personnage détestable.
Matérialiste, pour toi, seul ce que tu peut toucher, briser, t'approprier, compte. Et pourtant tu te fiches des possessions. Tu veux juste voir les autres perdre les leurs.
Manipulatrice, tu vois les gens comme des choses à reprogrammer à ton avantage. Les rares personnes que tu estime comme tes égaux sont juste trop bien défendus.
Nihiliste, avec toi la morale ne rime à rien. Tu n'as aucun honneur, aucune tradition, aucune limite. Tu te moque des superstitions et des religions et tu railles ceux qui en font recours.
Intelligente, sombrement. Ton cerveau est performant, ton esprit clair. Mais par la logique, tu manques d'émotion. Tu ne semble connaître que la peur, la colère et une joie cruelle, les émotions d'un reptile.
C'est ça, tu es un serpent. Une vipère aux crocs venimeux, un cobra qui ne tente même pas de se faire apprécier.

Tu déteste les gens. Futiles, variables, bruyants et tactiles.
Le contact humain t'es insupportable et tu ne vois les interactions humaines que comme un moyen d'obtenir quelque chose. Rien n'est gratuit avec toi.
Et pour que ces êtres presque inférieurs te lâchent, tu te montre détestable, haineuse, méprisante. S'ils te détestent, ils n'essaieront certainement pas de te toucher.

“car
act
ère


“phy
si
que

Ni laide ni jolie, tu ne te démarque pas par tes traits fins ou au contraires déformés. Et pourtant, tu ne semble pas non plus être n'importe qui.
Le dos voûté, les cheveux filasses, les yeux légèrement rougis. La fatigue émane de ton corps.
Sous tes yeux, ce ne sont plus des valises, mais des semi-remorques.
Lorsque tu t'habille, tu ne prends pas plus soin de toi. Un T-shirt, trop souvent le même, parfois miraculeusement blanc, mais le reste du temps tâché de graisse et de sueur. Un jogging gris sale quand tu sors, mais le reste du temps seulement un caleçon, probablement crasseux lui aussi. Un seul sweat-shirt, toujours le même. Rouge, vieux, délavé par le temps, dans un état pitoyable.


“his
toi
re

Tu as toujours été un enfant difficile.

A ton plus jeune âge, seul ton père et Kayl pouvaient te toucher. Le contact de n'importe qui d'autre te faisais au mieux pleurer, au pire te débattre comme un animal affolé. Ta mère te détestait plus que tout, et lorsque ton père partait en mission, ta vie se résumait à une escalade infinie de haine. Jusqu'au jour où, vers tes douze ans, après que tu l'ais insulté peut être une fois de trop, ta mère te poussa dans les escaliers. Traumatisme crânien. Depuis, le sommeil est pour toi un concept compliqué.

Peu après tes seize ans, le vieux mourut dans une altercation avec un groupe terroriste quelconque. Rapide, net, le véhicule dans lequel il était roula sur une mine. Kayl devint alors la seule personne à laquelle tu pouvais te rapporter. Il t'appris à tirer au pistolet, te fit utiliser un fusil d'assaut. Tu était fascinée, morbidement. Mais ce que tu préférais, c'était de loin l'informatique et la sociologie.
Tu faisais cette analyse étrange selon laquelle les gens n'étaient en fait que des ordinateurs très compliqués. Une meilleure personne en aurait fait quelque chose de bien, mais toi tu appliqua cette hypothèse pour infiltrer le réseau de l'école et supprimer toutes les données auxquelles tu avais accès.

Après ton renvoi prévisible, ta mère n'eu plus aucune raison de rester aux Etats-Unis, et elle retourna à son pays d'origine, le Japon. Toujours mineure, le choix n'était pas le tiens. Tu avais bien tenté de faire le mur, mais une narcoleptique ne va jamais très loin.

A tes dix-huit ans, ta mère te jeta dehors. Elle était enfin libre du démon auquel elle avait donné naissance, et toi enfin libre de faire ce que tu voulais.
Le chaos te tentais bien, et tu devins pirate informatique. Tu vivais en volant de l'argent sur Internet, et tu t'amusais en supprimant les données cruciales de certaines entreprises. Un jour, ton pseudonyme, 88, attira l'attention d'un certain groupe de pirates, les Eleven's Manifolds. Ils étaient quatre. 44, 22, 66 et bien entendu 11.

Tous les cinq, vous devinrent des "empêcheurs de tourner en rond", gênant les gouvernements, vous amusant de la bureaucratie, ignorant même les meilleures défenses. De tout le "gang", tu n'étais pas forcément la plus créative ou la plus agile, ni la plus manipulatrice. Mais tu brillais question force brute. Si tu ne pouvais pas craquer un code, tu faisais parfois en sorte de détruire le support physique. "Le chaos c'est une seconde nature pour toi", disais 11.

Mais le fun cessa il y a deux mois de ça. 44 se fit arrêter par la police, 22 disparut soudainement, peut être était-il mort. "Brigade anti-espionage. Gardez la tête basse. Pas de bruit jusqu'à mon signal" était le dernier message de 11. Tes seuls amis injoignables, tu te retrouva seule. La tristesse ne vint pas. Tu ne peux pas en éprouver.

L'ennui, par contre, te rendait folle.
Et dans ta folie te vint une idée démente, une idée qui te demanderais un travail d'infiltration titanesque. Un travail que tu ne pourrais certainement pas effectuer seule. En fait, quelque chose de tellement démentiel que ça te donnerais un but pendant un sacré moment.

Tu allais vider les comptes du quartier Nord.


avatar © vashperadoby Kaylee Fuyuko Winningham
| Jeu 2 Aoû - 22:32

Morgan Marshall

    Welcome back @Kaylee Fuyuko Winningham !

    Toujours un plaisir de relire la fiche des revenants! Kaylee est un sacré personne qui devrait bien s'entendre avec Myra ou encore Avery. Quelques noms pour que tu puisses liés tes premières relations, à toi de voir qui t'intéresses pour faire avancer l'histoire de ton personnage. :)

    Tu es validé. Attention à la taille de ton avatar qui n'est pas à la bonne résolution. Si tu cherches à avoir un KIT (avatar/signature) n'hésite pas à faire fonctionner la partie hors-jeu/design. On a de talentueux membres qui pourront te faire ça bien. 0/

    De retour à la maison, tu fais comme chez toi. Pour toute questions demande à n'importe qui.
    Au plaisir de te lire ♥



sick
@morden

Coups de coeur ♥