AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 [1]-There's a new cat in town.

| Mer 4 Oct - 21:46

Mendax Ōkami

Le premier mots qui me vient à l'esprit quand je repense au trajet fait depuis l'aéroport, est la Familiarité. Cette ville me donne le sentiment de revenir au bercail après de longues années de labeur, étrange. Je suis éjecté de mes pensée quand j'entend l’hôtesse d’accueil de l’hôtel dire mon nom.

-Mr.Ōkami, Nous vous souhaitons la bienvenue dans notre établissement. Votre suite est prête. Voudriez-vous autre chose ?
-Sauriez-vous où trouver le tabac le plus proche ?

Pendant qu'elle me dessinait un schéma détailler des alentours je repensais à l'ironie du sort qui a fait que je me retrouvais ici. Honnêtement je ne leur en veut même pas. Je suis libre de toute attache  avec une fortune colossale comme arme de choix, dans une ville où je suis l'équivalent d'un fantôme. Je suis encore une fois retiré à mes rêverie quand l'hôtesse me donne le plan du quartier.
Merci.
Je me dirige vers l'endroit marquer par une croix sur le schéma, quand mon téléphone commence à sonner. Un numéro Américain qui plus est.
-hmm ?
-C'est fait,toi et moi on est quitte j'ai fait tout ce que tu m'as demander maintenant à toi de tenir ta parole!
-Oui,oui tes petits détournements de fonds seront notre petit secret.En revanche... si j'ai le moindre soucis pour cet entretien je te fait couler j’espère que je suis clair?
-c'est quoi ce bordel ?! J'ai tout fait à la lettre, c’était pas ...
Je me demande pourquoi les gens s'attendent toujours à être écouter ? Au moins ce petit voleur s'est avéré utile,s'il est aussi compétent qu'on le dit il a dût s'assurer que mon historique professionnel soit à la limite de la perfection.  Voilà qui règle le problème de mon image de postulant en tant qu'expert comptable dans la banque de Mayaku. si je compte grimper l’échelle du pouvoir ici le meilleur moyen de savoir comment jouer mes cartes serait de suivre la piste de l'argent. En arrivant devant le petit tabac qui occupe le coin de la rue j'aperçois une publicité pour un spectacle de danse traditionnelle qui capte mon attention, intéressant. Je devrai profiter de cette liberté que j'ai pour faire un brin de tourisme. C'est ainsi que, une cigarette au bec et un e-billet pour l’opéra dans ma boite de réception je retourne à l'hôtel profiter d'une bonne nuit de sommeil.

Coups de coeur ♥