AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Joseph Gianni Skandalaki

| Dim 28 Mai - 12:38

Joseph Skandalaki


Nom complet : Joseph Gianni Skandalaki
Âge : 29 ans
Quartier : Ouest
Métier : Enquêteur de police
Origines : Hollandais
Crédit avatar : Kotetsu

Personnage

Aspect physique : Bien que monsieur Destin fût très sévère avec Joseph, Mère nature se montra bien plus généreuse, est-ce la preuve qu’il faut souffrir pour être beau ? Bien qu’il ne soit pas, dit-il , un super top, il a très bonne allure, il mesure 183cm, il porte bien la petite barbe bien entretenue ainsi que des cheveux mi-moyens de couleur noire. Sont regard vert émeraude peu semblé d’une part assez floue et sans intérêt et d’autre fois enflammé par son caractère aussi complexe qu'inattendu. Sa jeunesse mouvementée, son entraînement de policier et de boxe thaï qu’il pratiqua quelques années en loisirs lui permit de sculpter un corps mince et tracé. Son alimentation prudente et saine lui permet de bien prendre le début de la trentaine. Gianni est une personne très transparente, il est aussi honnête dans ses mots que dans ses expressions faciales qui ne cachent pas un dédain ou un sarcasme.

Description psychologique :  Il n’existe rien de plus pur qu’un enfant naissant, sans vice et sans reproche, cependant, il serait idiot de confier les directions du monde à un nouveau-né. Ce qui est dommage, c’est qu’on doit acquérir de la sagesse, chose qui est faite après une longue vie cultivée, cependant une fois rendue à l’âge de la sagesse, l’homme est corrompu par le vice du monde, et sa seule manière de diriger, et même de vivre ou plutôt de survivre est en s’imprégnant de ce même vice enfin d’en comprendre les facettes et de parvenir à ses fins. Voilà le genre d’univers qui façonna le caractère de Gianni, pour Gianni la tragédie est la comédie au futur, il ne faut pas prendre la vie et les valeureux chevaliers blancs trop au sérieux. Gianni n’est pas une personne mauvaise ou un sans-cœur, simplement que pour survivre a travers sa vie, il dut avoir un cerveau à la place du cœur. Bien qu’il soit maniaco-dépressif Joseph se révèle être une personne d’humour qui n’hésite pas à pousser une ‘’craque’’ pour détendre les atmosphères. Bien qu’il semble d’une moralité grise, il reste un homme vaillant et loyal dans les moments où ‘’ça’’ compte vraiment.

Histoire

Gianni Joseph Skandaki dit le Duc de la complaisance, naquit à Amsterdam aux Pays-Bas. Cependant lors de la séparation hâtive de ses parents Gianni fût trainé par sa mère pour s’installer à Paris en France. Joseph vécut dans un petit quartier marchand qui autre fois était reconnue pour leurs marchés extérieurs, mais, ceci datait le quartier était devenue moins agréable et civilisé ce qui entraîna la faillite de plusieurs commerces, laissant que quelques petits commerces survivre. Ce qui indique que Joseph ne vivait pas dans le luxe, malgré l’amour de sa mère, il dut apprendre la vie comme un petit garçon de quartier défavorisé d’une métropole qui n’a rien à branler.

La mère de Joseph tenait une librairie de secondes mains, Joseph passa la majeure partie de son temps libre à l’aider avec l’étalage, et ce qui lui permit de lire beaucoup et d’étendre sa culture et de s’intéresser au reste du monde. Gianni jonglait son temps entre la librairie, l’école et sa bande de potes. Comme tout adolescent qui se respecte le jeune homme n’avait pas encore de dessein fixe pour son avenir, il ne songeait à rien de particulier, il ne se voyait nul part ailleurs de la librairie. Son adolescence fut parsemé d’amour platonique, mais rien qu’il aime particulièrement souligner.

Comme toute-bonne histoire, un évènement qui devait bouleverser la vie du jeune homme. Un soir lorsqu’il marchait en direction de la librairie, il croisa un homme qui avait l’air pressé, trainant un sac sur l’épaule, il bouscula Joseph qui s’écrasa au sol. Il prit quelque seconde à se relever en envoyant une valse d’insulte à l’étranger qui s’éloignait de plus en plus, il tourna le coin de la rue et vue un rassemblement paniqué devant la librairie, Joseph s’y rendit d’un vif pas… Sa vision se figea, tout autour de lui s’écroula dans un torrent obscur, son seul souvenir était le livre qui se trouvait dans la main froide de sa mère couverte de sang ‘’ La Divine Comédie ‘’.

Les évènements suivant s’enchaînait rapidement, dans cette société, on ne se souciait pas réellement d’un Coeur brisé, l’état faisait le minimum pour s’assurer de la survie du jeune homme qui échoua chez une amie de sa mère pour terminer son adolescence. Suite à une dépression majeure Joseph voua sa vie à l’une des pires influences possibles, la vengeance. Le jeune homme qui devint rapidement un homme fit des études en criminologie qu’il finit par laisser tombé afin de devenir cadet et d’entrer rapidement dans les forces de l’ordre. Se servant de sa témérité et sa lucidité d’éclair, il grimpa rapidement les échelons, il mania les chasses à l’homme aussi bien que les paperasses. Officier Gianni Joseph Skandalaki devint Inspecteur Joseph Gianni Skandalaki, spécialiste en homicide.

Il finit même par se fiancer à l’âge de 24 ans avec une jeune femme d’origine Japo-Française du nom de Mathilde. Il vivait la belle vie, quand soudainement, il arriva chez lui tardivement après une longue journée durant ses 27 ans, tournant le coin de la rue… Comme lors de la nuit tragique… Il vue sa femme Mathilde se faire embarquer de force dans une camionnette douteuse. Joseph fit un sprint en direction de la voiture en hurlant ‘’ Stop ! Vous êtes en état d’arrestation ! ‘’ Le conducteur de la voiture n’attendit pas son partenaire et poussa le champignon à pleine vitesse, Joseph dégaina son arme et tira un coup bien précis dans le genou de l’homme abandonné, il tenta en vain de poursuivre la camionnette qui le sema en lâchant derrière lui une petite salve d’explosion. Gianna lâcha un cri de désespoir et prit son portable en main, s’apprêtant à composer le numéro de son bureau, il entendit les gémissements de l’homme au sol, il tourna la tête et le fixa, rangeant son téléphone. Il se redressa et tira l’homme par le pied de la jambe blessé, le truand fini par s’évanouir de douleur, il ouvrit les yeux, il se trouvait ligoter à une chaise dans un sous-sol, Gianni en chemise souillé devant lui. Joseph se craqua les doigts et s’approcha de l’homme ‘’ nous allons jouer à un jeu … ‘’

Suite à un interrogatoire méthodique Joseph eu l’adresse qu’il cherchait.

‘’ Ils racontent que quand tu prépares ta vengeance, tu dois préparer deux cercueils un pour ton ennemi et un pour toi, deux ne seront pas suffisants… C’est à Dieu de les pardonner, mais, c’est à moi de les y envoyer… ‘’

Joseph utilisa ses contacts afin d’avoir un mandat à l’adresse désiré pour une histoire monté de drogue et raquette. Une fois arrivé sur place, il analysa l’entrepôt de l’extérieur, une fois son plan élaboré, il y entra par l’arrière, faisant une boucherie, n’hésitant nullement à estropié et tué ceux qu’il croisait.

Après une série d’action digne d’un film hollywoodien, Gianna parvint ;à rattraper un homme qui tentait de se sauver vers sa voiture sport, une balle se logea dans sa jambe, puis Joseph se tenait debout devant lui le regardant ramper, il lui prit les cheveux et le tourna vers lui. Les yeux de Joseph s’écarquillèrent et repoussèrent l’homme, il aurait reconnu ce visage parmi tous les visages du monde. Il reconnut l’homme qu’il avait croisé lors de la mort de sa mère, l’assassin de sa bien-aimé mère. Gianni repris ses esprits et frappa l’homme violemment en lui demandant où se trouve sa femme, l’homme fini par lui répondre un numéro de pièces dans l’entrepôt. Gianna se redressa puis pointa l’arme en direction de l’homme au sol. ‘’ La comédie, c’est la tragédie au futur ‘’ il jugea et exécuta l’homme sur place. Joseph se rendit au lieu donné, un malheur n’arrive jamais seul, pour une seconde et dernière fois son Coeur éclata, il retrouvait sa femme décédée.

Encore une fois le torrent de la vie d’un homme en deuil se déroula rapidement, grâce aux plans qu’il avait établie, il ne fut qu’encourager à démissionné de son emploi, il sombra une nouvelle fois dans une dépression amère, s'il n’était plus aussi pathétique il aurait été d’avantage léthargique.

2 ans s’écroulèrent, Gianni ne travaillait plus depuis la tragédie, jusqu’à ce qu’il reçu une étrange invitation pour un emploi a Mayaku, heureusement pour lui, il avait appris le Japonais avec sa femme, il regarda sa photo porte bonheur, ou plutôt porte souvenir puis il s’envola vers Mayaku, là ou il vécut maintenant depuis 1 an et demi à titre de détective. Là ou il fit la rencontre de personnages plus mystérieux les uns que les autres, mais a la fois intriguant.

Et derrière l'écran

Pseudonyme : Sam.
Comment as-tu connu Mayaku ? Ça met apparut dans un rêve.
Le forum te plaît ? It does or does it ?
Tu veux nous parler d'autre chose ? Nop ///
| Mar 30 Mai - 23:12

Yumi Shinogaï

Hello mon cher Joseph ! Encore la bienvenue !
Je sais que Jojo s'épanouira dans mayaku (ou dans mes bras ) donc je ne vois pas pourquoi le dire ! Alors étant donné que je t'ai redonné ta fiche, tout est bon, à mon sens ! Sans plus attendre je te valide !
Si tu as des questions n'hésite pas ! (Désoler du retard ><)


N'oublie pas de faire ta fiche de lien, ton téléphone et ta boite aux lettres ! Pour des soucis techniques je ne pourrais pas mettre les liens pour que ce soit plus rapide, pardonne moi ! D: !
Aller encore de gros bisous !
| Mer 31 Mai - 19:27

Morgan Marshall

Bienvenue à toi Joseph !

Je te souhaite de belles aventures sur Mayaku en tant qu'enquêteur de polices. Je pense que nous allons être amenés à nous croiser puisque tu travailles au quartier Nord ! En tous les cas, n'hésite pas si tu as la moindre question ou besoin. Prend ton temps pour RP en vue de ta vie active chargée.

Au plaisir de te lire !
| Lun 16 Oct - 9:01

Luenia Dopura

L'histoire de ton personnage m'a beaucoup touchée, Et je trouve ton personnage attachant !
Hâte de lire la suite de ses aventures !
|

Contenu sponsorisé