AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Contexte & Background

| Mar 3 Jan - 16:31

Mayaku

Mayaku




“La décadence est une effroyable addiction qui ne laisse pas indifférent et dont personne ne ressort indemne.


L’histoire de Mayaku se déroule à l’ère contemporain au pays du soleil levant. Autrefois, Mayaku était un village ancestrale né d’un trafic de drogues menant au désarroi et à l’accoutumance des Mayakoïtes. Les anciens ont conscience de son passé brumeux et nul ne peut prédire la superbe de Mayaku. Alors qu’institutions et organisations émergent dans l’ombre, la Mairie symbole de puissance et de domination fait sombrer les quatre quartiers au travers de guerres de successions.
Quant à la pitié . . .


#biencommencer
| Dim 1 Oct - 14:24

Mayaku


     

   

HIS
TOI
RE

Vous êtes arrivé jusqu’ici, c’est plutôt pas mal mais vous ne savez pas tout de Mayaku. C’est encore pour vous, une ombre sur une île, une ombre à éclaircir, à reconnaître parmi les plus grandes puissances du Japon. Le revers du décor est pour vous encore inconnu, mais je vais mettre à nu pour vous, ce que certains préfèrent taire, préfèrent oublier, passer outre. Mayaku c’est cette ville qui vit aux rythmes des quartiers, aux rythmes de leurs influences, ces quartiers qui font tout pour se hisser au sommet, pour dépasser les autres, pour pouvoir un jour bénéficier du rôle de grand pôle. Nous savons tous ici que cette ville malgré elle, grandira, se propulsera avec ou sans tous ces quartiers au rang de capital du Japon, pourquoi ? Un mal ronge ces terres, un mal plutôt connu du monde entier, un mal politique, un maire dont les actions reste douteuse mais impossible à prouver. Mais après tout, tout le monde se tait et laisse le court de la vie couler. Notre passé ? Il s’écrit petit à petit, avec vous, avec votre envie de vivre, de faire vivre Mayaku, tant bien que mal.



     

   

GEO
GRA
PHIE

Parfois il suffit juste de s’arrêter quelques instants pour pouvoir rester émerveillé. Mayaku est d’une beauté enivrante, chaque saison crée un nouveau paysage, un nouveau tableau pour une nouvelle période. Chaque saison épouse les constructions ancestrales de la vie : l’hiver entoure les tôles et les cerisiers d’un voile blanc, pur et immaculé ; le printemps lui dépose sur les longues allées et avenues des pétales de cerisier, si connu au Japon ; elle rayonne en été, donnant à chaque quartier cet air de vacance que chacun espère chaque année ; puis il y a l’automne, où la fraîcheur revient, tout se meurt pour créer un nouveau cycle, pour revêtir Mayaku de nouvelles couleurs éclatantes. La ville s’est construite sur une architecture ancestrale, malgré cela, elle garde une allure de ville cosmopolite. Il va sans dire que Mayaku vit aux rythmes du Japon et de sa culture, elle est moderne, mais vit avec ses habitudes.



       

     

Quartier NORD

Personne n'osera s'élever parce que je suis le pouvoir


Renard



Le quartier dirige la partie Nord de Mayaku. Il a de tout temps été l’endroit le plus opulent et assuré par une protection des forces de l’ordre. Les Nordistes sont des influenceurs qui se font entendre et voir avec démesure. Leurs doigts ont trempé dans une sombre addiction au pouvoir, permettant au Nord de génération en génération de tenir en leur quartier la Mairie ; symbole de leur suprématie.



       

     

Quartier EST

Je viendrai la nuit me glisser dans vos draps et tout ce qui est à vous sera à moi

loup



Le quartier dirige la partie Est de Mayaku. Originellement, l’Est a été le premier quartier à naître grâce à un lugubre trafic de drogues. L’Est a baptise Mayaku de ce qu'il était quelques années en arrière : un village ancestral déserté et malfamé. Le réseau perdure encore, précieusement terré par le quartier, l’Est est décidé à en faire son enjeu majeur sur lequel tout repose. Les Esteux n’ont pas de règles, agissent librement et revendiquent leur vie détruite et indécente comme celle que devrait être Mayaku ; un reflet de sa mémoire où aucune Mairie ne doit être érigée, où le quartier Est la remplace.



     

   

Quartier OUEST

Fais-moi confiance une fois et je te trahirai trois fois

Écureuil



Le quartier dirige la partie Ouest de Mayaku. L’Ouest s’est récemment érigé grâce à de multiples alliances mouvantes avec les autres quartiers de Mayak. Malheureusement, ces accords parfois branlants ne leur réussissent pas toujours, on compte bons nombres d’Ouesteux qui en ont passé l’arme à gauche. Ce quartier repose sur la supputation de toutes histoires inter-quartiers le montrant sous son meilleur jour. Les Ouesteux actent sournoisement, n’ont jamais hésité à trahir, et sont capables d'élever Mayaku par leurs histoires uniquement. Ecrits et savoirs les mènent à dominer Mayaku comme ils l’entendent.




     

   

Quartier SUD

Offre-moi ta dévotion et peut-être te montrerai-je la lumière

Cerf



Le quartier dirige la partie Sud de Mayaku. Avant l’émergence du Nord quelques années plus tôt, le Sud possédait toutes les richesses. Depuis la perte du pouvoir politique, mais conservant toutefois le pouvoir religieux, le Sud recèle de mystérieux actes obscènes et de folies leur permettant d’arriver à leur fin. Les Sudistes aspirent avec malignité et intelligence à faire de Mayaku un endroit à leur image ; harmonieux et opulent.


#biencommencer