AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Contexte

| Mar 3 Jan - 16:31

Mayaku

Mayaku

A piece of hell in heaven.


On m’a dit que je ne connaîtrai jamais Mayaku. Lorsqu’on m’a demandé si j’étais prêt à voir vérités et conséquences, j’ai approuvé. Il y a devant mes yeux un horizon dessiné par quatre quartiers. Le portrait d’une ville nippone ancestrale torturée. Une légende, dit-on. Des évènements historiques qui ont apposés sur cet havre nippon ses éclats d’ombre. La décadence est notre routine. On vit avec elle, la décadence ; elle est nôtre âme. Les rues que nous arpentons sont les nôtres, ou les leurs. C’est une appartenance, c’est une appartenance, ça a toujours été mon portrait.

Dis-moi, te sacrifieras-tu pour te repentir ?