AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Jizo Takeda

| Ven 8 Sep - 8:50

Jizo Takeda

"Who are you ?
Procureur que l'on murmure inflexible, ayant goûté en réalité la douce saveur de la corruption de la ville. Dans l'ombre et la lumière...

Jizo Takeda


Charismatique — C'est ce qui m'a invariablement sauvé dans mon existence compliquée. L'aplomb permet de convaincre, d'obtenir ce que vous souhaitez, voire même d'éviter une mort fâcheuse pour peu que votre arrogance vous la fasse embrasser de trop près. Ambitieux — Un moteur important que l'ambition. Je ne vise ni la richesse même si elle m'accompagne peu à peu, ni les affaires qui ne me concernent guère. Ne m'intéresse que le pouvoir que je peux fléchir et dessiner depuis le palais de Justice. J'y ai trouvé une place que je ne saurais quitter sans jurer les enfers à mes détracteurs. Cynique — Si mes études furent emmenées par le charme de ce que l'on nomme l'idéal, cet idéal s'est vite terni dans les sursauts de la réalité. Le ministère de la justice m'a envoyé à Mayaku pour la redresser, je n'ai pourtant aujourd'hui aucune visée morale quant à la cité que je sais depuis longtemps perdue par la corruption qui y git. Cependant, c'est son genre de corruption qui m'intéresse, un genre que je cherche à maintenir, celui du Nord, de mon quartier, et de la politique actuelle qui m'a érigé tel l'ombre qui pourfend ses ennemis. Main de fer — Je passe pour inflexible, certains murmurent même incorruptible. Et en effet, je choisis seul mes alliances, personne ne sait me forcer réellement la main hormis si j'en conviens. J'aime faire tomber ceux que je hais, j'aime promouvoir ceux que je méprise parce que je l'ai décidé. Je dirige le cabinet du procureur avec dureté, tout comme j'exige de mon chien fidélité. Arès reconnait dans mon timbre toutes mes inflexions. C'est sans doute le seul à pressentir les rages qui peuvent m'habiter quand ma froideur se morcèle. Gant de velours — Mais pour convaincre ou pourfendre, il faut parfois user de cette douceur qui caresse et qui fascine. J'ai l'obligeance de le faire, avec mes quelques proches bien entendu, mais également avec ceux qui se trouvent broyés dans la marche d'un système et que je préfère voir sombrer dans l'horreur en adoucissant leur peine plutôt qu'en la rendant infâme. D'aucuns diraient que j'ai ainsi un sadisme mesuré.





Présent

www — unknown
www — unknown
www — unknown
Passé

www — unknown
www — unknown
www — unknown


Maintenant, je sais. Ce monde, tel qu'il est fait, n'est pas supportable. J'ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l'immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.
| Ven 8 Sep - 8:52

Jizo Takeda

Relations



Nom du lien

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam. Mann sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam. Sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam.

Nom du lien

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam..

Nom du lien

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam..


Maintenant, je sais. Ce monde, tel qu'il est fait, n'est pas supportable. J'ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l'immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.
| Ven 8 Sep - 8:52

Jizo Takeda

+1


Maintenant, je sais. Ce monde, tel qu'il est fait, n'est pas supportable. J'ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l'immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.
| Ven 8 Sep - 8:54

Jizo Takeda

+2

Et vous pouvez ramener vos charmantes trombines car je ne mords pas. Ou si peu...
Je renseigne le petit descriptif au fur et à mesure de la journée.


Maintenant, je sais. Ce monde, tel qu'il est fait, n'est pas supportable. J'ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l'immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.
|

Contenu sponsorisé